• RÉSERVEZ VOTRE SÉJOUR EN MARTINIQUE
    Suite Villa, hotel avec piscine en Martinique
    Nombre de nuit(s) 
    Adultes  Enfants  Bébés 

« Cet hiver, on retourne à la Martinique »

Des hôtels plus chics, plus d’anneaux pour les plaisanciers, toujours plus de vols… l’île soigne son style.

«Nous allons vous faire aimer la Martinique.» La formule signée Karine Roy-Camille, présidente du Comité martiniquais du tourisme, porte au-delà des bonnes intentions. Le département, sinistré en 2009 par un climat social qui lui donna une image détestable (la fréquentation tomba alors à moins de 500.000 visiteurs, contre le double dix ans plus tôt et 621.000 l’an passé), supplanté sur le front des tarifs par ses voisins, République dominicaine et Cuba, relève la tête. Des hôtels qui se remettent à flot, un personnel qui retrouve le sourire et le sens de l’accueil, des fêtes qui racontent la joie de vivre sous les tropiques, une palette d’activités qui s’élargit avec la randonnée, la plongée, la voile, le patrimoine, sans oublier les facilités qu’offre cette France des tropiques où le téléphone, les voitures de location, la route, l’argent et la pharmacie fonctionnent comme à la maison… Et ça marche: les spécialistes de la destination avouent des réservations en hausse de 20 à 50 % cet hiver. La Martinique poursuit son effort, s’invente de nouveaux charmes. Pour vite regagner son million de visiteurs.

En moyenne, 33 vols directs relient chaque semaine Paris à Fort-de-France! Soit une capacité d’environ 10.000 passagers que se disputent trois compagnies. Résultat, les prix s’affichent au plus serré, moins de 700 € l’AR en tarifs d’appel, hors vacances scolaires. Et moins de 1500 € quand on exige les plaisirs d’une classe affaires.

 [ … ]

Au-delà, le département se sent pousser des ailes et imagine déjà que son ­aéroport Aimé Césaire puisse, après ­allongement des pistes, accueillir l’A380. Plus de passagers, plus d’attractivité et des tarifs encore plus bas. L’élan continue.

C’est le symbole du renouveau martiniquais. Après plusieurs mois de travaux pour lui redonner toute sa fraîcheur, le Cap Est Lagoon Resort & Spa s’impose comme la locomotive hôtelière du département. C’est son seul 5-étoiles. Installé au François, il se compose de 18 villas tropicales aux couleurs pimpantes, soit 50 suites, la plupart avec piscine privée, semées sur un jardin fleuri de 4 hectares en bord d’Atlantique. Il est par ailleurs affilié aux Relais & Châteaux et joue donc sur le registre de l’excellence.

 [ … ]

Ouvert il y a deux ans, cette maison, et ses bungalows posés à flanc de colline, détonne avec sa déco arty et ses couleurs pimpantes. 15 chambres aux noms de bonbons (tagada, réglisse, pistache…) dominent la baie de Fort-de-France, à deux pas des Trois-Ilets. La Suite Villa apporte la gaîté et impose «l’hôtel joie de vivre» au pays de la biguine. Ses concepteurs, une bande de copains métropolitains, optent pour une animation originale: l’exposition permanente d’artistes caraïbes, peintres, sculpteurs, verriers… dont les œuvres sont à vendre. Du coup, le minibar et les tables de l’hôtel remportent chaque soir un succès fou, alors que les lumières de la ville scintillent au loin. Normal: l’assiette que signe Benoît Dang, talentueuse fusion de recettes et de cuissons ne négligeant jamais les fraîcheurs locales, fait merveille.

À partir de 240 € la double cet hiver. Et 370 € la villa pour quatre. Tél. : 05 96 59 88 00 et www.la-suite-villa.com

Plein succès pour la voile
L’an passé, 50.140 plaisanciers ont fréquenté les pontons de la Martinique (5 bases). On s’attend à une progression à deux chiffres, portée par le succès de la Transat Bénodet-Martinique en avril dernier. Du reste, 400 nouveaux anneaux viennent d’être installés à la marina de Fort-de-France. Le premier loueur de voiliers à la Martinique, Dream Yachts, a sa base au Marin. Il y propose une trentaine de bateaux dont 10 grands catamarans (25 m) loués avec équipage, en entier ou à la cabine. Cette flotte vient de s’enrichir de Catana 47 Carbon Infusion, des unités à plus de 800 000 € qui passent pour les puissantes berlines de la plaisance. Idéal pour faire le tour de l’île. La compagnie les a dotés d’équipements haut de gamme (climatisation, désalinisateur, literie élaborée, micro-ondes, etc.).

Jean Pierre Chanal
18 janvier 2012
Le Figaro

 

Lire l’article complet